05 décembre 2006

London, at long last

Bowing head in shame...

Je sais, je sais, je n'ai pas été très rapide pour mon post sur mon voyage a Londres... désolé à propos de cela. Mais, je ne vous fait pas languir plus longtemps, et vous livre mes impressions sans plus tarder. Le voyage s'est très bien passé: nous (je suis allé avec mon amie Luisa) sommes allés par train (un petit 2h30), qui s'est déroulé assez vite. C'est drôle parce que à un certain point, le conducteur te dit: "Attention, nous allons bientôt passer sous la Manche". Et puis là, tu te dis: " Ouhhh, la Manche, c'est cool, je vais regarder ça, c'est l'eurotunnel!". Et puis après, tu es déçu, parce que, et bien tu vois le même tuyau pendant un peu plus de 20 minutes... mais au moins tu es dans l'Eurotunnel. Donc, nous arrivons à Londres, cherchons le Tube pour se rendre à notre auberge de jeunesse, et puis on arrive pour acheter des billets... 3 pounds chaque!!! pour un aller simple. C'est au-dessus de 7$ ça! Enfin. Et puis, quand tu arrives pour embarquer dans le métro, tu te rends vraiment compte pourquoi il s'appelle le Tube: il y avait comme une espèce de vitre, et puis j'avais vraiment l'impression d'embarquer, et bien dans un tube, à défaut de meilleure expression. Et puis on arrive à l'auberge, et puis c'est Luisa qui avait fait les réservations, et puis le système informatique nous a mis dans un dortoir pour fille ( et comme la préposée au comptoir l'a remarqué avec tout sa perspicacité, "You're not a girl!") Sauf que, God bless her, Luisa avait la réservation imprimée, et puis ca disait Mixed, alors, tout s'est arrangé. Fiou.

Le lendemain, on prend le Tube pour aller au centre-ville (The City), et puis on débarque un peu avant là où on devait aller pour un Free Tour (après avoir payer 3 £ pour un billet de métro, et puis 15 £ pour une passe de 3 jours, on avait vraiment besoin de quelque chose de gratuit). Et puis le choc culturel toi: à Londres, on te prend vraiment par la main, ça m'a vraiment frappé. Quand traverse la rue, c'est marqué "Look right" sur l'asphalte, pour être sur que tu te fasse pas frappé ( honnêtement, j'était sur que je revenais pas de mon voyage. Je me voyais déjà dans un hôpital parce que je m'était fait frappé. Faut vraiment faire attention ) Et puis, quand tu débarque du Tube, si il y a un dénivellation par rapport au sol, la voix du métro dit "Please, mind the gap". A oui, et puis, à tout les arrêts, la voix du métro te dit sur quelle ligne tu peux changer, si il y a des trucs importants proches de la station de métro, la direction du métro, etc... J'était vraiment impressioné! C'est bien quand tu visite, mais j'imagine que le monde qui habitent là sont écoeurés, parce que ils le savent qu'ils sont sur " This is a District Line service to Richmond. This is Picadilly Circus. Please change here for..."

Donc, on arrive pour le Free Tour ( qui est pas vraiment free, pcq tu tip le guide, mais quand même, c'est toi qui décide combien ça coûte ). On voit les gros trucs de Londres: London Eye, Globe Theater, Westminster Abbey, House of Commons, Big Ben, 10 Downing Street, la Tamise, London Bridge... et j'en passe. Et puis après la visite, on est aussi allé voir Buckingham Palace ( Elizabeth était trop occupée pour nous recevoir, mais on ne lui en veux pas ). A oui, et puis on est absolument crevé rendu là, parce qu'on a marché toute la journée. Donc, on arrive au Théâtre, et puis je me dis: écoute, voir une pièce à Londres, c'est trop cool. Donc il leur reste des places, mais seulement debout! C'est juste 5 pounds, mais oublie ça, je suis beaucoup trop crevé pour voir un show (de 2h50 en plus) debout. Donc, on décide d'aller au Tate Modern, qui est une ancienne usine transformée en musée d'art moderne. C'est de l'art moderne, alors il faut se concentrer et puis regarder les oeuvres quand même longtemps pour les comprendre ( ou encore, pour tout à fait convaincu que c'est de la bullshit totale l'oeuvre en question, pcq des fois, c'est la conclusion inévitable) Il y avait même une exposition qui était une installation de glissade, et puis tu pouvais glisser dedans. Vraiment très ecclectique. Sauf que après genre 1 étage, on est parti, parce que on avait pas encore mangé, et puis on était tout les deux absolument crevé. Fin de la 1ere journée complete à Londres. Et fin de mon post, car je dois me sauver à mon cours. Les aventures de Luisa et Marc à Londres, à suivre dans le prochain épisode.

1 commentaire:

Philippe a dit...

As-tu vu le video quartet au Tate Modern?